mogo
barre de menu
image image  Patrimoine      filet noir

Société Générale modifie son modèle de banque privée

Vous êtes ici : Actualités :  banque  Patrimoine
filet flux RSS separateur partager facebook google live separateur envoyer a un ami separateur ecrire a qualisteam filet

Qualisteam | Mardi 11 Février 2014

Dans un climat morose, où la rentabilité et la collecte nette des banques privée montrent des signes de faiblesse, Société Générale fait évoluer en profondeur de banque privée en France et étend son offre à un plus grand nombre de clients.

Pour réagir à cette conjoncture maussade, l’objectif est simple trouver : plus de clients et plus d’actifs gérés. Tout d’abord, Société Générale baisse le prix du ticket d’entrée de sa banque privée. Ce ticket appelé « seuil de patrimoine éligible » était fixé à 1 million d’euros. Désormais, Société Générale l’abaisse à 500.000 euros. A titre de comparaison, le seuil est de 250.000 euros chez BNP Paribas.

Ce changement de paramètre d’une part élargit le nombre de clients potentiels : ils sont aujourd’hui 3.000, mécaniquement ils passent à 40.000 clients potentiels. D’autre part, les encours sous gestion pourraient passer de 19 milliards d’euros à 50 milliards d’euros.

Précédemment, les clients de la banque privée étaient dirigés vers un centre régional voire vers Paris. Désormais, ce service est accessible dans les 2.300 agences de la banque de réseau. Ces clients garderont leur conseiller clientèle mais ils se verront, par un banquier privé, proposer un diagnostic complet de leur situation patrimoniale et un accompagnement sur le long terme dans la gestion et la valorisation de leurs avoirs.

A lire aussi :
Vers la fin de l’âge d’or des milliardaires ?
Réseaux sociaux : les gestionnaires d’actifs s’y mettent
Amundi acquiert Kleinwort Benson Investors


nouvellesrecherche inscription recherche

 
image Chine, les nouvelles routes de la soie - Le Réveil de la Force

« Tous les chemins mènent à Rome ». La ville éternelle dominait et gérait son empire grâce aux voies romaines. L’Espagne puis l’Angleterre étaient à la tête d’un empire sur lequel le soleil ne se couchait jamais. Leurs flottes gouvernaient les mers et unifiaient leurs territoires sur les cinq continents. Aujourd’hui, la Chine investit près de 1.000 milliards de dollars dans les nouvelles routes de la soie sur terre et sur mer.
filet
image Crédit Mutuel Arkéa alléché par l’héritage

Crédit Mutuel Arkéa continue ses emplettes sur le marché des fintechs. La dernière entrée dans son panier est la plate-forme « masuccession.fr » spécialisée dans les droits de succession.

filet
image Nomination à la direction de BNP Paribas Cardif

Fabrice Bagne prend la direction de BNP Paribas Cardif en France dont il assurera la responsabilité managériale et opérationnelle. Il dirigera les activités de BNP Paribas Cardif en France. Il reportera à Virginie Korniloff, Directeur Général Adjoint, Responsable des Marchés domestiques de BNP Paribas Cardif.
filet
image APRIL lance Easy Flotte pour sécuriser les permis de conduire des salariés

Depuis le 1er janvier dernier, les dirigeants ont l’obligation de dénoncer, au sein de leur entreprise, les salariés ayant commis une infraction au code de la route. Le retrait de permis entraine ...

filet
image La loi Macron dote la mobilité bancaire

Les Français sont très peu enthousiastes vis-à-vis de leur banque. 59 % estiment que leur banque pense de plus à elle qu’à eux. Seuls 21 % considèrent que leur banque les aide, nous enseigne une étude Boursorama – Opinion Way. Elle révèle que la loi Macron multiplie par 4 les intentions des Français changer de banque.
filet
 
Rapido - toutes les rubriques en un clic