mogo
barre de menu
image image  Patrimoine      filet noir

Société Générale modifie son modèle de banque privée

Vous êtes ici : Actualités :  banque  Patrimoine
filet flux RSS separateur partager facebook google live separateur envoyer a un ami separateur ecrire a qualisteam filet

Qualisteam | Mardi 11 Février 2014

Dans un climat morose, où la rentabilité et la collecte nette des banques privée montrent des signes de faiblesse, Société Générale fait évoluer en profondeur de banque privée en France et étend son offre à un plus grand nombre de clients.

Pour réagir à cette conjoncture maussade, l’objectif est simple trouver : plus de clients et plus d’actifs gérés. Tout d’abord, Société Générale baisse le prix du ticket d’entrée de sa banque privée. Ce ticket appelé « seuil de patrimoine éligible » était fixé à 1 million d’euros. Désormais, Société Générale l’abaisse à 500.000 euros. A titre de comparaison, le seuil est de 250.000 euros chez BNP Paribas.

Ce changement de paramètre d’une part élargit le nombre de clients potentiels : ils sont aujourd’hui 3.000, mécaniquement ils passent à 40.000 clients potentiels. D’autre part, les encours sous gestion pourraient passer de 19 milliards d’euros à 50 milliards d’euros.

Précédemment, les clients de la banque privée étaient dirigés vers un centre régional voire vers Paris. Désormais, ce service est accessible dans les 2.300 agences de la banque de réseau. Ces clients garderont leur conseiller clientèle mais ils se verront, par un banquier privé, proposer un diagnostic complet de leur situation patrimoniale et un accompagnement sur le long terme dans la gestion et la valorisation de leurs avoirs.

A lire aussi :
Vers la fin de l’âge d’or des milliardaires ?
Réseaux sociaux : les gestionnaires d’actifs s’y mettent
Amundi acquiert Kleinwort Benson Investors


nouvellesrecherche inscription recherche

 
image Les banques françaises financent-elles les oléoducs de Trump ?

Partisan du démantèlement des lois protégeant l’environnement, Trump vient d’autoriser le redémarrage de la construction de deux oléoducs qui traversent, sans leur accord, le territoire des Sioux. Obama avait stoppé le projet suite à la révolte violente de 200 tribus d’amérindiens conduites par des Sioux et des protecteurs de l’environnement. Les banques françaises sont déjà engagées dans le financement d’un des projets pour plus d’un milliard de dollars. Accompagneront-elles Trump dans son combat idéologique ou comme certaines de leurs consœurs se retireront-elles du projet?
filet
image Mobilité bancaire : Société Générale lance son offre de transfert

Profitant de la mobilité bancaire instaurée par la loi Macron, Société Générale propose une offre à zéro euro pour tout particulier désirant transférer son compte bancaire vers la Société Générale.
filet
image Congé paternité : Mastercard propose de huit semaines

Mastercard se vante de mener depuis longtemps des combats pour plus de justice et d’équité comme la parité hommes / femmes, la promotion de la diversité ou la lutte contre les discriminations. Aujourd’hui, elle expérimente le congé paternité.
filet
image Crédit Mutuel et IBM France s’associent dans la monétique, les automates et les objets connectés

Ce partenariat entre Euro-Information, groupe Crédit Mutuel, et IBM France vise d’une part, à développer des offres innovantes et d’autre part à renforcer les liens commerciaux entre les 2 groupes.
filet
image L’AMF publie une étude sur les comportements des traders à haute fréquence

L’AMF propose une analyse descriptive de l’activité des acteurs du trading à haute fréquence sur les valeurs du CAC 40 : leur présence dans le carnet d’ordres, leur consommation de liquidité et leurs changements de comportement en période de stress intense.
filet