mogo
barre de menu
image image  Fintech      filet noir

Singapour et la France renforcent leur coopération dans le domaine des Fintech

Vous êtes ici : Actualités :  finance  Fintech
filet flux RSS separateur partager facebook google live separateur envoyer a un ami separateur ecrire a qualisteam filet

Qualisteam | Mercredi 29 Mars 2017

L’Autorité monétaire de Singapour (MAS), l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) et l’Autorité des marchés financiers (AMF) ont signé le 27 mars 2017 des accords de coopération afin d’accroître leur coopération dans le domaine des FinTech.

Dans le cadre de ces accords de coopération, la MAS, l’ACPR et l’AMF échangeront des informations sur les tendances de l’innovation financière, sur les enjeux de régulation liés aux services financiers innovants ainsi que sur d’éventuels projets innovants communs. Ces accords de coopération permettent en outre aux Fintech agréées à Singapour et en France de disposer d’informations sur les cadres de régulation applicables, dans le but de favoriser les échanges entre les deux marchés.

Ravi Menon, directeur général de la MAS, a déclaré : « Cet accord de coopération témoigne de l’engagement de l’ACPR, de l’AMF et de la MAS de promouvoir l’innovation dans les services financiers. Nous attendons avec intérêt des interactions plus étroites entre nos écosystèmes Fintech respectifs, plus d'opportunités pour nos entreprises et plus d’accessibilité pour les consommateurs dans nos deux pays ».

François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France et président de l’ACPR, a déclaré : « Je suis particulièrement heureux de signer cet accord de coopération avec l’Autorité Monétaire de Singapour. La coopération entre la MAS et l’ACPR sera source de synergies renforcées entre nos deux marchés. Elle contribuera au développement de services, de produits et d’applications innovants dans le domaine financier, pour le bénéfice des consommateurs et des entreprises et plus généralement de notre économie ».

Gérard Rameix, président de l’AMF a déclaré : « L'accélération de la transition numérique qui s'opère dans le domaine des services financiers devrait entraîner des changements profonds dans les modes d'échanges et les flux financiers transfrontaliers. Ce lien nouvellement créé entre la France et Singapour dans le domaine de la technologie financière marque une étape importante pour les acteurs innovants désireux de développer leurs activités à l'international. La coopération entre nos deux autorités offrira des synergies significatives pour les deux marchés et une meilleure connaissance mutuelle, ce qui permettra aux entreprises FinTech d'étendre leurs activités à l'échelle mondiale et d'apprendre de leurs homologues étrangers ».
(Communiqué AMF)

A lire aussi :
CNP Assurances investit dans MyNotary
Singapour et la France renforcent leur coopération dans le domaine des Fintech
Sept banques construisent une plateforme Blockchain


nouvellesrecherche inscription recherche

 
image CNP Assurances investit dans MyNotary

CNP désire investir 100 millions d'euros en cinq ans pour accompagner les starts-up innovantes. MyNotary, son 5ème investissement, est plateforme collaborative française de co-construction en ligne de contrats immobiliers.
filet
image Crédit Mutuel Arkéa alléché par l’héritage

Crédit Mutuel Arkéa continue ses emplettes sur le marché des fintechs. La dernière entrée dans son panier est la plate-forme « masuccession.fr » spécialisée dans les droits de succession.
filet
image Boursorama Banque lance la carte gratuite pour tous

La guerre s'accentue dans le secteur de la banque en ligne. Orange s'apprête à lancer une offre gratuite de banque en ligne, SFR suivra très probablement. Boursorama Banque, banque en ligne, souvent désignée comme la banque la moins chère, se devait de réagir
filet
image Brexit : et de trois pour Paris

Après le hard Brexit puis le soft Brexit, la gouvernance crépusculaire de Theresa May invente le Brexit sans accord, c’est-à-dire le saut de l’inconnu. Pendant que les négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne s’enrayent, les acteurs de la finance londoniennes peaufinent leur plan B : ouvrir des succursales en zone euro. Déjà trois structures optent pour Paris.
filet
image BNP Paribas s'engage pour la transition énergétique

Le groupe mène une double action, d'une part il cesse de financer les acteurs liés au gaz et pétrole de schiste ou issu des sables bitumineux. D'autre part il s'engage à financer de manière accrue le secteur des énergies renouvelables.
filet
 
Rapido - toutes les rubriques en un clic