mogo
barre de menu
image image  Carnet      filet noir

Réforme et nominations au Crédit Mutuel

Vous êtes ici : Actualités :  banque  Carnet
filet flux RSS separateur partager facebook google live separateur envoyer a un ami separateur ecrire a qualisteam filet

Qualisteam | Mercredi 23 Mars 2016

La Confédération nationale du Crédit Mutuel poursuit la réforme de ses statuts et procède aux nominations de Nicolas Théry, Président, de Pascal Durand, Directeur général et des nouveaux administrateurs et censeurs.

Michel Lucas, Alain Fradin et Daniel Baal, respectivement président, directeur général et directeur général adjoint quittent leurs fonctions. La Confédération nationale du Crédit Mutuel a salué leur contribution au développement et à la cohérence du Crédit Mutuel.

Dans le prolongement des décisions annoncées le 20 janvier dernier, la Confédération nationale du Crédit Mutuel (CNCM) a poursuivi ce jour la réforme demandée par les autorités afin de modifier ses statuts. Au cours de son assemblée générale mixte, ses statuts ont été modifiés, à la majorité de 85,6 % des voix. Ces nouveaux statuts prévoient :
► de réduire le nombre d’administrateurs à dix-huit, dont deux administrateurs indépendants ;
► d’instituer une direction générale distincte de celle des groupes régionaux ;
► d’instaurer des limites d’âge pour les administrateurs et dirigeants ;
► de préciser les mécanismes de sanction ;
► de préciser les mécanismes de solidarité.

Nominations
Les nominations suivantes sont intervenues, tant à la CNCM qu’à la CCCM :
► Nicolas Théry, Président du Conseil d’Administration,
► Pascal Durand, Directeur général,
► Gilles Le Noc, Directeur général adjoint.

Prudente la Confédération nationale rappelle que ces modifications statutaires n’ont évidemment pas d’incidence sur l’emploi, que ce soit au sein de la CNCM, de la CCCM ou dans les fédérations régionales et caisses fédérales.

A lire aussi :
Nomination au Crédit Coopératif
Nouvelles nominations chez Amundi
L’AMF annonce la désignation de Bernard Coupez à la présidence du Haut Conseil Certificateur de Place


nouvellesrecherche inscription recherche

 
image Les banques françaises financent-elles les oléoducs de Trump ?

Partisan du démantèlement des lois protégeant l’environnement, Trump vient d’autoriser le redémarrage de la construction de deux oléoducs qui traversent, sans leur accord, le territoire des Sioux. Obama avait stoppé le projet suite à la révolte violente de 200 tribus d’amérindiens conduites par des Sioux et des protecteurs de l’environnement. Les banques françaises sont déjà engagées dans le financement d’un des projets pour plus d’un milliard de dollars. Accompagneront-elles Trump dans son combat idéologique ou comme certaines de leurs consœurs se retireront-elles du projet?
filet
image Mobilité bancaire : Société Générale lance son offre de transfert

Profitant de la mobilité bancaire instaurée par la loi Macron, Société Générale propose une offre à zéro euro pour tout particulier désirant transférer son compte bancaire vers la Société Générale.
filet
image Congé paternité : Mastercard propose de huit semaines

Mastercard se vante de mener depuis longtemps des combats pour plus de justice et d’équité comme la parité hommes / femmes, la promotion de la diversité ou la lutte contre les discriminations. Aujourd’hui, elle expérimente le congé paternité.
filet
image Crédit Mutuel et IBM France s’associent dans la monétique, les automates et les objets connectés

Ce partenariat entre Euro-Information, groupe Crédit Mutuel, et IBM France vise d’une part, à développer des offres innovantes et d’autre part à renforcer les liens commerciaux entre les 2 groupes.
filet
image L’AMF publie une étude sur les comportements des traders à haute fréquence

L’AMF propose une analyse descriptive de l’activité des acteurs du trading à haute fréquence sur les valeurs du CAC 40 : leur présence dans le carnet d’ordres, leur consommation de liquidité et leurs changements de comportement en période de stress intense.
filet