mogo
barre de menu
image image  Assurance      filet noir

Ouragan Irma : les assureurs sont mobilisés

Vous êtes ici : Actualités :  assurance  Assurance
filet flux RSS separateur partager facebook google live separateur envoyer a un ami separateur ecrire a qualisteam filet

Qualisteam | Vendredi 8 Septembre 2017

Les représentants de la profession sont mobilisés pour accompagner leurs assurés victimes de l’ouragan Irma et se sont mis à la disposition des services de l’État dans les territoires sinistrés.

Les assureurs de la FFA, en étroite collaboration avec le Comité des Assureurs Antilles-Guyane (CAAG), ont d’ores et déjà pris les mesures exceptionnelles suivantes :
► Les déclarations de sinistres pourront être faites par tous moyens : téléphone, Internet, lettre simple.
► Les assureurs accepteront les déclarations de sinistres au-delà du délai réglementaire de 10 jours à partir de la déclaration de l’état de catastrophe naturelle.
► Les assureurs feront preuve de compréhension quant aux moyens d’attester des dommages. La facture est la règle contractuelle mais compte tenu des circonstances tout autre justificatif (photo et témoignages notamment) pourra être présenté.
► La profession, comme elle l’a fait lors des catastrophes naturelles précédentes, est en contact avec les réseaux d'experts qui interviendront dès que la situation le permettra.

Les assureurs rappellent que le régime des catastrophes naturelles s’applique à Saint-Martin et Saint-Barthélemy de la même façon qu’en métropole.

Les dégâts subis par les logements, les véhicules, les commerçants, les artisans, les entreprises, les biens des collectivités locales, seront indemnisés dès lors qu’ils sont assurés par un contrat d’assurance dommages. L’extension de la garantie catastrophes naturelles est obligatoire dans tous ces contrats et couvre les dégâts causés par la pluie, le vent et la submersion marine.

L’indemnisation des bateaux de plaisance ne relève pas du régime des catastrophes naturelles, mais la plupart des contrats de plaisance les couvrent contre les conséquences des tempêtes à titre contractuel.

Pour Bernard Spitz, Président de la FFA : « Toute la profession est solidaire des sinistrés et mobilisée à leurs côtés, ainsi qu'aux côtés des secouristes et des services de l'Etat ».

A lire aussi :
Intelligence artificielle : Lloyd’s signe son premier contrat
En 2016, le marché de la complémentaire santé et de la prévoyance a été porté par les contrats collectifs
Contrats obsèques et contrats dépendance : mise en place de deux dispositifs de recherche


nouvellesrecherche inscription recherche

 
image Chine, les nouvelles routes de la soie - Le Réveil de la Force

« Tous les chemins mènent à Rome ». La ville éternelle dominait et gérait son empire grâce aux voies romaines. L’Espagne puis l’Angleterre étaient à la tête d’un empire sur lequel le soleil ne se couchait jamais. Leurs flottes gouvernaient les mers et unifiaient leurs territoires sur les cinq continents. Aujourd’hui, la Chine investit près de 1.000 milliards de dollars dans les nouvelles routes de la soie sur terre et sur mer.
filet
image Crédit Mutuel Arkéa alléché par l’héritage

Crédit Mutuel Arkéa continue ses emplettes sur le marché des fintechs. La dernière entrée dans son panier est la plate-forme « masuccession.fr » spécialisée dans les droits de succession.

filet
image Nomination à la direction de BNP Paribas Cardif

Fabrice Bagne prend la direction de BNP Paribas Cardif en France dont il assurera la responsabilité managériale et opérationnelle. Il dirigera les activités de BNP Paribas Cardif en France. Il reportera à Virginie Korniloff, Directeur Général Adjoint, Responsable des Marchés domestiques de BNP Paribas Cardif.
filet
image APRIL lance Easy Flotte pour sécuriser les permis de conduire des salariés

Depuis le 1er janvier dernier, les dirigeants ont l’obligation de dénoncer, au sein de leur entreprise, les salariés ayant commis une infraction au code de la route. Le retrait de permis entraine ...

filet
image La loi Macron dote la mobilité bancaire

Les Français sont très peu enthousiastes vis-à-vis de leur banque. 59 % estiment que leur banque pense de plus à elle qu’à eux. Seuls 21 % considèrent que leur banque les aide, nous enseigne une étude Boursorama – Opinion Way. Elle révèle que la loi Macron multiplie par 4 les intentions des Français changer de banque.
filet
 
Rapido - toutes les rubriques en un clic