mogo
barre de menu
image image  Assurance      filet noir

Ouragan Irma : les assureurs poursuivent leur mobilisation

Vous êtes ici : Actualités :  assurance  Assurance
filet flux RSS separateur partager facebook google live separateur envoyer a un ami separateur ecrire a qualisteam filet

Qualisteam | Jeudi 14 Septembre 2017

Les représentants de la profession poursuivent leur mobilisation pour accompagner leurs assurés sinistrés par l’ouragan Irma.

Les assureurs de la FFA, en étroite collaboration avec le Comité des Assureurs Antilles-Guyane (CAAG), étendent leurs mesures exceptionnelles annoncées dès le 8 septembre :
► Avances : tout assuré dont la résidence principale est inhabitable recevra une avance immédiate de son assureur pour faire face à ses besoins urgents.
► Pillage chez les particuliers : tout particulier assuré contre le vol, s'il est victime de pillage, bénéficiera de cette garantie, hors application des conditions d’effraction ou d’agression qui y sont généralement liées.
► Déblayage des véhicules : le coût du transport des véhicules assurés, endommagés sur la voie publique sera pris en charge dans tous les cas par son assureur.

Pour rappel, les assureurs se sont déjà engagés le 8 septembre à :
► Autoriser les déclarations de sinistres par tous moyens : téléphone, Internet, lettre simple.
► Accepter les déclarations de sinistres au-delà du délai réglementaire de 10 jours à partir de la déclaration de l’état de catastrophe naturelle, et ce jusqu'au 15 octobre prochain.
► Etre compréhensif quant aux moyens d’attester des dommages. La facture est la règle contractuelle mais compte tenu des circonstances tout autre justificatif (photo, témoignages, ...) pourra être présenté.

La profession est en contact avec les réseaux d'experts qui interviendront dès que les conditions d'accès et de circulation le leur permettront. Les assureurs rappellent que le régime des catastrophes naturelles s’applique à Saint-Martin et Saint-Barthélemy de la même façon qu’en métropole. Ils précisent qu'aucun assuré ne s'y verra appliquer de pénalités de franchise.

Pour Bernard Spitz, Président de la FFA : « La mobilisation des assureurs est pleine et entière aux côtés des sinistrés, des secouristes et des services de l'Etat. C’est de cette solidarité et de cet engagement professionnel dont j'ai voulu témoigner aux habitants de Saint-Martin et Saint-Barthélemy, en participant à la délégation conduite par le Président de la République. »
(Communiqué Fédération Française de l'Assurance)

A lire aussi :
Intelligence artificielle : Lloyd’s signe son premier contrat
En 2016, le marché de la complémentaire santé et de la prévoyance a été porté par les contrats collectifs
Contrats obsèques et contrats dépendance : mise en place de deux dispositifs de recherche


nouvellesrecherche inscription recherche

 
image CNP Assurances investit dans MyNotary

CNP désire investir 100 millions d'euros en cinq ans pour accompagner les starts-up innovantes. MyNotary, son 5ème investissement, est plateforme collaborative française de co-construction en ligne de contrats immobiliers.
filet
image Crédit Mutuel Arkéa alléché par l’héritage

Crédit Mutuel Arkéa continue ses emplettes sur le marché des fintechs. La dernière entrée dans son panier est la plate-forme « masuccession.fr » spécialisée dans les droits de succession.
filet
image Boursorama Banque lance la carte gratuite pour tous

La guerre s'accentue dans le secteur de la banque en ligne. Orange s'apprête à lancer une offre gratuite de banque en ligne, SFR suivra très probablement. Boursorama Banque, banque en ligne, souvent désignée comme la banque la moins chère, se devait de réagir
filet
image Brexit : et de trois pour Paris

Après le hard Brexit puis le soft Brexit, la gouvernance crépusculaire de Theresa May invente le Brexit sans accord, c’est-à-dire le saut de l’inconnu. Pendant que les négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne s’enrayent, les acteurs de la finance londoniennes peaufinent leur plan B : ouvrir des succursales en zone euro. Déjà trois structures optent pour Paris.
filet
image BNP Paribas s'engage pour la transition énergétique

Le groupe mène une double action, d'une part il cesse de financer les acteurs liés au gaz et pétrole de schiste ou issu des sables bitumineux. D'autre part il s'engage à financer de manière accrue le secteur des énergies renouvelables.
filet
 
Rapido - toutes les rubriques en un clic