mogo
barre de menu
image image  Carnet      filet noir

Nominations chez Arkéa Capital

Vous êtes ici : Actualités :  carnet  Carnet
filet flux RSS separateur partager facebook google live separateur envoyer a un ami separateur ecrire a qualisteam filet

Qualisteam | Jeudi 14 Septembre 2017

Dans le cadre de sa stratégie de développement national, Arkéa Capital accueille deux professionnels reconnus du Capital Investissement : Valérie Geiger et Jean-Lin Bergé. Les deux spécialistes, auparavant dirigeants associés de la société Capital Grand-Est, rejoignent la filiale du Crédit Mutuel Arkéa dédiée au capital investissement avec l’ambition d’accompagner, sur le terrain, les entreprises de la région Grand-Est et Bourgogne-Franche-Comté.

Âgée de 48 ans et diplômée en management financier de l’Ecole Supérieure de Gestion de Paris, Valérie Geiger a occupé de nombreuses fonctions au sein de LCL Crédit Lyonnais avant de créer Capital Grand-Est en 2012 : Directrice Régionale Entreprises pour les régions Alsace, Lorraine et Franche-Comté ou encore Responsable Corporate Finance.

Âgé de 59 ans, titulaire d’un DESS de l’université de Metz et d’un diplôme supérieur de Banque, Jean-Lin Bergé a évolué au sein du groupe Crédit Agricole jusqu'en 2000, avant de devenir investisseur et associé de la société de gestion franco-luxembourgeoise en charge des Fonds Eurefi et Field.

Valérie Geiger et Jean-Lin Bergé étaient auparavant à la tête de la société de gestion Capital Grand-Est créée en 2012 sous le nom d’Alsace Capital. Ils assuraient la gestion, dans la région Grand-Est, de plus de 100 millions d’euros de participations à travers des fonds de capital développement, transmission et innovation et notamment le FPCI iAlsace Croissance.

A lire aussi :
Nomination à la direction de Franfinance
Nominations chez Arkéa Capital
Changement à la direction de Hello Bank


nouvellesrecherche inscription recherche

 
image CNP Assurances investit dans MyNotary

CNP désire investir 100 millions d'euros en cinq ans pour accompagner les starts-up innovantes. MyNotary, son 5ème investissement, est plateforme collaborative française de co-construction en ligne de contrats immobiliers.
filet
image Crédit Mutuel Arkéa alléché par l’héritage

Crédit Mutuel Arkéa continue ses emplettes sur le marché des fintechs. La dernière entrée dans son panier est la plate-forme « masuccession.fr » spécialisée dans les droits de succession.
filet
image Boursorama Banque lance la carte gratuite pour tous

La guerre s'accentue dans le secteur de la banque en ligne. Orange s'apprête à lancer une offre gratuite de banque en ligne, SFR suivra très probablement. Boursorama Banque, banque en ligne, souvent désignée comme la banque la moins chère, se devait de réagir
filet
image Brexit : et de trois pour Paris

Après le hard Brexit puis le soft Brexit, la gouvernance crépusculaire de Theresa May invente le Brexit sans accord, c’est-à-dire le saut de l’inconnu. Pendant que les négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne s’enrayent, les acteurs de la finance londoniennes peaufinent leur plan B : ouvrir des succursales en zone euro. Déjà trois structures optent pour Paris.
filet
image BNP Paribas s'engage pour la transition énergétique

Le groupe mène une double action, d'une part il cesse de financer les acteurs liés au gaz et pétrole de schiste ou issu des sables bitumineux. D'autre part il s'engage à financer de manière accrue le secteur des énergies renouvelables.
filet