mogo
barre de menu
image image  Produits financiers      filet noir

Les Français et l’assurance vie : une confiance mutuelle

Vous êtes ici : Actualités :  assurance  Produits financiers
filet flux RSS separateur partager facebook google live separateur envoyer a un ami separateur ecrire a qualisteam filet

Qualisteam | Mardi 4 Avril 2017

Avec 54 millions de contrats, 37 millions de bénéficiaires et un encours de 1.632 milliards d’euros, l’assurance vie est le premier placement financier des Français et le soutien de premier plan pour le financement des entreprises françaises. Pour mieux cerner les attentes des Français en matière d’épargne et d’assurance vie, la Fédération Française de l’Assurance (FFA) s’est appuyée sur lPSOS pour mener une étude.

Une épargne populaire
L’assurance vie est détenue dans toutes les classes d’âges (48% des moins de 35 ans, 51% des 35-59 ans et 62% des 60 ans et plus) et dans toutes les catégories de la population (48% des artisans, commerçants et chefs d’entreprise, 61% des cadres, 53% des professions intermédiaires, 46% des employés, 44% des ouvriers et 61% des retraités).

Une réponse au pluralisme des attentes des Français
Avec une durée de détention moyenne supérieure à 11 ans, l’assurance vie permet aux Français de répondre à plusieurs motivations :
► Préparer leur retraite, pour 55% des détenteurs âgés de 35 à 59 ans.
► Aider leurs proches dans l’avenir, pour 55% des moins de 35 ans.
► Faire face à une perte d’autonomie, pour 64% des 60 ans et plus.

Un contrat de confiance de long terme entre l’État et les assurés
Un alourdissement de la fiscalité serait perçu par les Français comme une rupture de ce contrat de confiance. Une large majorité de détenteurs (66%) déclare qu’ils se détourneraient alors de leurs contrats. Une réforme qui consisterait à aligner le taux d’imposition de l’assurance vie sur celui des autres produits d’épargne (Flat tax) est perçue comme une « mauvaise chose » par 77% des Français. Ce chiffre s’élève à 92% chez les détenteurs de contrats de 8 ans et plus.

Près de 9 épargnants de long terme sur 10 sont hostiles à l’abandon du lien entre la durée du contrat et sa fiscalité.

Pour Bernard Spitz, Président de la FFA : « L’étude menée avec Ipsos montre que les Français sont attachés à l’assurance vie pour sa simplicité et sa sécurité dans la durée. Il s’agit pour eux d’un véritable "couteau suisse de l’épargne longue" qui protège leur patrimoine des risques spéculatifs, et les accompagne, eux et leurs familles, tout au long de la vie. L'assurance vie sert avant tout à financer les entreprises. L'assurance-vie est ainsi plus que jamais le poumon économique du pays. »
(Communiqué FFA)

A lire aussi :
Crédit Foncier modifie son prêt viager hypothécaire
L’Autorité des marchés financiers met une nouvelle fois en garde contre les diamants d'investissement
Les Français et l’assurance vie : une confiance mutuelle


nouvellesrecherche inscription recherche

 
image Chine, les nouvelles routes de la soie - Le Réveil de la Force

« Tous les chemins mènent à Rome ». La ville éternelle dominait et gérait son empire grâce aux voies romaines. L’Espagne puis l’Angleterre étaient à la tête d’un empire sur lequel le soleil ne se couchait jamais. Leurs flottes gouvernaient les mers et unifiaient leurs territoires sur les cinq continents. Aujourd’hui, la Chine investit près de 1.000 milliards de dollars dans les nouvelles routes de la soie sur terre et sur mer.
filet
image Crédit Mutuel Arkéa alléché par l’héritage

Crédit Mutuel Arkéa continue ses emplettes sur le marché des fintechs. La dernière entrée dans son panier est la plate-forme « masuccession.fr » spécialisée dans les droits de succession.

filet
image Nomination à la direction de BNP Paribas Cardif

Fabrice Bagne prend la direction de BNP Paribas Cardif en France dont il assurera la responsabilité managériale et opérationnelle. Il dirigera les activités de BNP Paribas Cardif en France. Il reportera à Virginie Korniloff, Directeur Général Adjoint, Responsable des Marchés domestiques de BNP Paribas Cardif.
filet
image APRIL lance Easy Flotte pour sécuriser les permis de conduire des salariés

Depuis le 1er janvier dernier, les dirigeants ont l’obligation de dénoncer, au sein de leur entreprise, les salariés ayant commis une infraction au code de la route. Le retrait de permis entraine ...

filet
image La loi Macron dote la mobilité bancaire

Les Français sont très peu enthousiastes vis-à-vis de leur banque. 59 % estiment que leur banque pense de plus à elle qu’à eux. Seuls 21 % considèrent que leur banque les aide, nous enseigne une étude Boursorama – Opinion Way. Elle révèle que la loi Macron multiplie par 4 les intentions des Français changer de banque.
filet
 
Rapido - toutes les rubriques en un clic