mogo
barre de menu
image image  Emploi      filet noir

La banque, un secteur féminisé et attractif

Vous êtes ici : Actualités :  banque  Emploi
filet flux RSS separateur partager facebook google live separateur envoyer a un ami separateur ecrire a qualisteam filet

Qualisteam | Mercredi 9 Mars 2016

Les banques s'attachent à promouvoir la parité. Cette action volontariste porte ses fruits puisqu'en 2014 les femmes représentaient plus de 46% des cadres dans le secteur.

Le secteur bancaire est largement féminisé : les femmes y représentent 57,1% des effectifs et 46% des cadres sont des femmes. Il s'agit d'un niveau élevé : à titre de comparaison, les femmes ne représentent que 29,6% de l'encadrement au sein des 60 plus grandes entreprises françaises selon l'Observatoire Skema de la féminisation des entreprises. La profession bancaire est dans ce domaine en avance sur les objectifs qu'elle s'est elle-même fixés. L'accord salarial de 2011 fixait pour objectif d'atteindre 44% de femmes cadres dans les banques d'ici fin 2014. La mobilisation de l'ensemble des acteurs du secteur bancaire permis de dépasser ce seuil.

Des perspectives de carrière attractives
En 2014, plus d'une personne sur deux embauchée dans le secteur bancaire était une femme, âgée en moyenne de 30 ans. Un quart était titulaire d'un diplôme au moins égal à BAC+5. Il est également à noter que près d'une femme sur cinq travaille à temps partiel - généralement pour une durée au moins égale à 80% du temps de travail - contre seulement un peu plus de 2% des hommes.

Le secteur bancaire offre aux femmes des opportunités de carrière attractives, tant en termes de rémunération que d'évolution. Plus de 60% des promotions en 2014 concernent une femme.

Les banques ont également un temps d'avance concernant la représentation des femmes dans les postes les plus hauts placés. En 2015, la part moyenne des femmes dans les conseils d'administration ou de surveillance est de 42,6% pour les grandes banques françaises cotées faisant partie de l'indice du CAC 40, contre 34,6% pour l'ensemble des entreprises du CAC 40.

Le secteur bancaire devance ainsi la loi Copé-Zimmermann qui fixe qu'au 1er janvier 2017, les entreprises du CAC 40 devront compter au sein de leur conseil d'administration ou de surveillance 40% des femmes.
(Communiqué FBF)

A lire aussi :
Congé paternité : Mastercard propose de huit semaines
BNP Paribas signe contre le stress
Les ETI peinent à recruter


nouvellesrecherche inscription recherche

 
image Les banques françaises financent-elles les oléoducs de Trump ?

Partisan du démantèlement des lois protégeant l’environnement, Trump vient d’autoriser le redémarrage de la construction de deux oléoducs qui traversent, sans leur accord, le territoire des Sioux. Obama avait stoppé le projet suite à la révolte violente de 200 tribus d’amérindiens conduites par des Sioux et des protecteurs de l’environnement. Les banques françaises sont déjà engagées dans le financement d’un des projets pour plus d’un milliard de dollars. Accompagneront-elles Trump dans son combat idéologique ou comme certaines de leurs consœurs se retireront-elles du projet?
filet
image Mobilité bancaire : Société Générale lance son offre de transfert

Profitant de la mobilité bancaire instaurée par la loi Macron, Société Générale propose une offre à zéro euro pour tout particulier désirant transférer son compte bancaire vers la Société Générale.
filet
image Congé paternité : Mastercard propose de huit semaines

Mastercard se vante de mener depuis longtemps des combats pour plus de justice et d’équité comme la parité hommes / femmes, la promotion de la diversité ou la lutte contre les discriminations. Aujourd’hui, elle expérimente le congé paternité.
filet
image Crédit Mutuel et IBM France s’associent dans la monétique, les automates et les objets connectés

Ce partenariat entre Euro-Information, groupe Crédit Mutuel, et IBM France vise d’une part, à développer des offres innovantes et d’autre part à renforcer les liens commerciaux entre les 2 groupes.
filet
image L’AMF publie une étude sur les comportements des traders à haute fréquence

L’AMF propose une analyse descriptive de l’activité des acteurs du trading à haute fréquence sur les valeurs du CAC 40 : leur présence dans le carnet d’ordres, leur consommation de liquidité et leurs changements de comportement en période de stress intense.
filet