mogo
barre de menu
image image  Femmes      filet noir

La banque, un secteur féminisé

Vous êtes ici : Actualités :  banque  Femmes
filet flux RSS separateur partager facebook google live separateur envoyer a un ami separateur ecrire a qualisteam filet

Qualisteam | Vendredi 10 Mars 2017

Le secteur bancaire est largement féminisé : plus d'un salarié sur deux est une femme, une tendance qui s'est accentuée entre 2007 et 2016.

Ainsi, aujourd'hui la part des femmes parmi les cadres est de 46,6%, soit une augmentation de 7 points depuis 2007. Concernant les embauches, la mixité est déjà effective : 56% des nouveaux entrants sont des femmes, et à 98,5% ces embauches se font en CDI.

Les banques s'attachent à promouvoir la parité, notamment via le pacte de responsabilité de février 2015, qui fixait des engagements concernant la mixité professionnelle : entre autre atteindre 47% de femmes cadres à fin 2017. Un objectif dépassé donc et avant la date fixée !

A noter également, la création de réseaux de femmes dans les banques, pour contribuer à la promotion des femmes dans l'encadrement et les postes à responsabilités. Ils créent des espaces de partage et d'échanges d'expériences, de bonnes pratiques, pour faciliter l'évolution professionnelle des femmes.

Le dernier palmarès d'Ethics and Boards sur la féminisation des entreprises du SBF 120 fait d'ailleurs ressortir que la part des femmes au sein des conseils d'administration des grandes banques françaises s'élève à fin 2015 à 40,1%, contre 38,0% pour le reste des entreprises du SBF 120.

Le secteur bancaire est par conséquent en ligne avec les objectifs de la loi Copé-Zimmermann qui fixe qu'au 1er janvier 2017, les entreprises du CAC 40 devront compter, au sein de leur conseil d'administration ou de surveillance, 40% des femmes.

Seule ombre au tableau, mais qui ne concerne pas uniquement le secteur, la part des femmes dans les comités exécutifs reste faible, autour de 15%.

Le mardi 8 mars 2017, Marie-Anne Barbat-Layani est intervenue aux Assises du CNCEF lors d'une table ronde ayant pour thème "la place des femmes au sein des professions financières".
(Communiqué FBF)

A lire aussi :
La banque, un secteur féminisé
BNP Paribas invite 400 patronnes à Roland Garros
Une sur huit : l’Écureuil et Chantal Thomass solidaires


nouvellesrecherche inscription recherche

 
image CNP Assurances investit dans MyNotary

CNP désire investir 100 millions d'euros en cinq ans pour accompagner les starts-up innovantes. MyNotary, son 5ème investissement, est plateforme collaborative française de co-construction en ligne de contrats immobiliers.
filet
image Crédit Mutuel Arkéa alléché par l’héritage

Crédit Mutuel Arkéa continue ses emplettes sur le marché des fintechs. La dernière entrée dans son panier est la plate-forme « masuccession.fr » spécialisée dans les droits de succession.
filet
image Boursorama Banque lance la carte gratuite pour tous

La guerre s'accentue dans le secteur de la banque en ligne. Orange s'apprête à lancer une offre gratuite de banque en ligne, SFR suivra très probablement. Boursorama Banque, banque en ligne, souvent désignée comme la banque la moins chère, se devait de réagir
filet
image Brexit : et de trois pour Paris

Après le hard Brexit puis le soft Brexit, la gouvernance crépusculaire de Theresa May invente le Brexit sans accord, c’est-à-dire le saut de l’inconnu. Pendant que les négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne s’enrayent, les acteurs de la finance londoniennes peaufinent leur plan B : ouvrir des succursales en zone euro. Déjà trois structures optent pour Paris.
filet
image BNP Paribas s'engage pour la transition énergétique

Le groupe mène une double action, d'une part il cesse de financer les acteurs liés au gaz et pétrole de schiste ou issu des sables bitumineux. D'autre part il s'engage à financer de manière accrue le secteur des énergies renouvelables.
filet
 
Rapido - toutes les rubriques en un clic