mogo
barre de menu
image image  Bourse      filet noir

L’AMF très inquiète pour 2016

Vous êtes ici : Actualités :  finance  Bourse
filet flux RSS separateur partager facebook google live separateur envoyer a un ami separateur ecrire a qualisteam filet

Qualisteam | Jeudi 14 Janvier 2016

Gérard Rameix, président de l’Autorité des Marchés Financiers, a présenté ses vœux à la place cette semaine. Après avoir souligné les succès de 2015 comme la hausse du CAC40, les 38 introductions en bourse ou encore les succès d'Euronext, il a consacré son discours à la tonalité très sombre à ses inquiétudes sur l’année à venir.

En introduction, Gérard Rameix a rappelé avec humour, que sa fonction de régulateur a été définie par le Wall Street Journal comme celle d'« bureaucrate qui tente d’arrêter des éléphants en furie en brandissant un plumeau devant eux ».

Puis après avoir récapitulé les bons points de l’année passée, Gérard Rameix a dressé un panorama des difficultés à venir et énuméré « un certain nombre d’inquiétudes». Il a évoqué, tout d’abord, la situation géopolitique et s’est interrogé sur le fait de savoir « si les marchés ont complètement intégré ces dangers ».

Il a dénoncé ensuite le manque de clairvoyance face au développement du secteur financier non régulé (shadow banking) où les marchés captent une part croissante du système de financement au détriment du secteur bancaire.

A la suite, ses interrogations ont porté sur la capacité des marchés à réagir face à un assèchement des liquidités comme en 2007 et 2010 si un « un choc politique ou financier » survenait. Enfin, son dernier sujet de préoccupation a concerné le marché action. Il y constate que « la forte volatilité des marchés actions et ses effets négatifs» expose les particuliers au risque actions tout en soulignant que « les investisseurs éprouvent de plus en plus de difficultés à détenir durablement des actions ».

Finalement, Gérard Rameix, dans ses vœux, semble plus sonner l’alarme à grand coup de trompe que d’agiter le plumeau.

A lire aussi :
L’AMF publie une étude sur les comportements des traders à haute fréquence
L’Autorité des marchés financiers met en garde le public contre les activités de plusieurs acteurs qui proposent du trading d’options binaires sans y être autorisés
AMF vs Forex : la médiatrice récupère 379.209 euros


nouvellesrecherche inscription recherche

 
image Les banques françaises financent-elles les oléoducs de Trump ?

Partisan du démantèlement des lois protégeant l’environnement, Trump vient d’autoriser le redémarrage de la construction de deux oléoducs qui traversent, sans leur accord, le territoire des Sioux. Obama avait stoppé le projet suite à la révolte violente de 200 tribus d’amérindiens conduites par des Sioux et des protecteurs de l’environnement. Les banques françaises sont déjà engagées dans le financement d’un des projets pour plus d’un milliard de dollars. Accompagneront-elles Trump dans son combat idéologique ou comme certaines de leurs consœurs se retireront-elles du projet?
filet
image Mobilité bancaire : Société Générale lance son offre de transfert

Profitant de la mobilité bancaire instaurée par la loi Macron, Société Générale propose une offre à zéro euro pour tout particulier désirant transférer son compte bancaire vers la Société Générale.
filet
image Congé paternité : Mastercard propose de huit semaines

Mastercard se vante de mener depuis longtemps des combats pour plus de justice et d’équité comme la parité hommes / femmes, la promotion de la diversité ou la lutte contre les discriminations. Aujourd’hui, elle expérimente le congé paternité.
filet
image Crédit Mutuel et IBM France s’associent dans la monétique, les automates et les objets connectés

Ce partenariat entre Euro-Information, groupe Crédit Mutuel, et IBM France vise d’une part, à développer des offres innovantes et d’autre part à renforcer les liens commerciaux entre les 2 groupes.
filet
image L’AMF publie une étude sur les comportements des traders à haute fréquence

L’AMF propose une analyse descriptive de l’activité des acteurs du trading à haute fréquence sur les valeurs du CAC 40 : leur présence dans le carnet d’ordres, leur consommation de liquidité et leurs changements de comportement en période de stress intense.
filet