mogo
barre de menu
image image  Arts      filet noir

Exposition Léonard de Vinci à l’Ambassade d’Italie

Vous êtes ici : Actualités :  mecenat  Arts
filet flux RSS separateur partager facebook google live separateur envoyer a un ami separateur ecrire a qualisteam filet

Qualisteam | Lundi 3 Octobre 2016

Il y a 500 ans, Léonard de Vinci entamait son voyage en France à l’invitation du roi François 1er. À l’occasion de cet anniversaire, l’Ambassade d’Italie organise jusqu’au 20 novembre 2016 une exposition d’œuvres de l’artiste et des élèves qui le suivirent en France.

En 1516, âgé de 64 ans, Léonard de Vinci quitte Rome, traverse les Alpes, et rejoint le château du Clos Lucé, mis à sa disposition par son nouveau mécène : le roi François Ier. Il y apporte les notes et les dessins de toute une vie et trois de ses tableaux les plus célèbres, aujourd’hui conservés au Louvre : La Joconde, « La Vierge, l'Enfant Jésus et sainte Anne » et Saint Jean Baptiste.

Cette exposition est conçue en collaboration avec le Musée du Louvre et de plusieurs Musées italiens. Parmi les trésors présentés, « La Scapiliata » (littéralement : « L'Ébouriffée »), grisaille de 1508 représentant une jeune femme cheveux au vent, conservée à la Galerie Nationale de Parme. Les visiteurs seront aussi invités à revivre, sur la base de recherches inédites du Louvre, le parcours exact du voyage de Léonard de Rome à Amboise en 1516, du mois d’août jusqu’à l’aube du mois de novembre à travers les Alpes, au fil d’un parcours historique-didactique.

Generali apporte son soutien à cette exposition.

A lire aussi :
Ma Tante vend ses bijoux
Exposition Léonard de Vinci à l’Ambassade d’Italie
BNP-Paribas, mécène de la restauration du tableau "Avant le Bal" de Léonard Foujita


nouvellesrecherche inscription recherche

 
image CNP Assurances investit dans MyNotary

CNP désire investir 100 millions d'euros en cinq ans pour accompagner les starts-up innovantes. MyNotary, son 5ème investissement, est plateforme collaborative française de co-construction en ligne de contrats immobiliers.
filet
image Crédit Mutuel Arkéa alléché par l’héritage

Crédit Mutuel Arkéa continue ses emplettes sur le marché des fintechs. La dernière entrée dans son panier est la plate-forme « masuccession.fr » spécialisée dans les droits de succession.
filet
image Boursorama Banque lance la carte gratuite pour tous

La guerre s'accentue dans le secteur de la banque en ligne. Orange s'apprête à lancer une offre gratuite de banque en ligne, SFR suivra très probablement. Boursorama Banque, banque en ligne, souvent désignée comme la banque la moins chère, se devait de réagir
filet
image Brexit : et de trois pour Paris

Après le hard Brexit puis le soft Brexit, la gouvernance crépusculaire de Theresa May invente le Brexit sans accord, c’est-à-dire le saut de l’inconnu. Pendant que les négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne s’enrayent, les acteurs de la finance londoniennes peaufinent leur plan B : ouvrir des succursales en zone euro. Déjà trois structures optent pour Paris.
filet
image BNP Paribas s'engage pour la transition énergétique

Le groupe mène une double action, d'une part il cesse de financer les acteurs liés au gaz et pétrole de schiste ou issu des sables bitumineux. D'autre part il s'engage à financer de manière accrue le secteur des énergies renouvelables.
filet