mogo
barre de menu
image image  Blanchiment      filet noir

Evasion fiscale en France : 600 milliards d'euros

Vous êtes ici : Actualités :  fiscalite  Blanchiment
filet flux RSS separateur partager facebook google live separateur envoyer a un ami separateur ecrire a qualisteam filet

Qualisteam | Mercredi 2 Mai 2012

Digne d’une époque où beaucoup des Etats occidentaux sont au mieux très lourdement endettés ou au pire proche de la banqueroute, la lutte contre l’évasion fiscale devient une priorité des gouvernements. Les Etats-Unis ou l’Allemagne se lancent vigoureusement dans la bataille.

La France qui s’est gaussée de la Grèce et de ses 2 à 300 milliards d’euros cachés dans les paradis fiscaux, est peut être à la vieille d’un énorme scandale. Antoine Peillon, journaliste à La Croix, chiffre à 600 milliards les dommages de l’évasion fiscale en France.

Ce chiffre semble effarant, il représente 10 % du patrimoine français. Le journaliste dans son livre «Ces 600 milliards qui manquent à La France » parle d’une omerta judiciaire, dénonçant une défaillance de la DCRI (mise en cause dans l’affaire Merah, les fadettes des journalistes) qui ne voit rien et de la justice qui ne poursuit pas. Par contre, il souligne le bon travail de la police et des douanes … Antoine Peillon argumente à charge contre la filiale française de la banque UBS accusée d’organiser quasi industriellement l’évasion fiscale.

Thèse farfelue ?
La justice longtemps inactive, se réveille depuis la parution du livre, vendredi, Les Echos révèle que la justice française vient d’ouvrir une information judiciaire à l’encontre d’UBS France pour « démarchage bancaire et financier par personne non habilitée et blanchiment commis en bande organisée ». Le soupçon porte sur l’emploi sur le territoire français d’une centaines d’agents commerciaux suisses démarchant illégalement des Français fortunés ou des dirigeants d’entreprise pour leur proposer l’ouverture de comptes en Suisse puis le transfert vers ces comptes d’avoirs non déclarés. Par ailleurs, M. Peillon témoignera devant la commission d'enquête au Sénat sur l'évasion fiscale, il informe que des personnes « très riches en informations » désirent déposer elles aussi devant cette commission.

Paradis fiscaux et exemples étrangers
A Toulon, en décembre 2009, le président Sarkozy déclarait « Miracle en 6 mois, on a obtenu la fin des paradis fiscaux ». La vérité est plus compliquée ainsi le Lichtenstein n’est plus un paradis fiscal car il a, notamment, signé les 12 conventions fiscales obligatoires … dont 9 des 12 avec d’autres paradis fiscaux. Valérie Pécresse reconnait que seules 30% des demandes de renseignements envoyées par la France à la Suisse, ont donné lieu à un retour d’informations. Mais, elle ajoute que l’administration française connaissait déjà ces informations. Les autres demandes sont rejetées souvent pour des problèmes de forme (imprimés mal remplis, documents manquants, …).

suite de l'article >>>



A lire aussi :
BNP Paribas et HSBC face aux faucheurs de chaises
Nouvelles dispositions de lutte contre le blanchiment du terrorisme
HSBC proche de la mise en examen


nouvellesrecherche inscription recherche

 
image Les Français au volant : un comportement préoccupant
Le nombre de bons conducteurs diminue sur les routes. En cause : un relâchement des pratiques et beaucoup d’individualisme. Un point positif : la conduite des jeunes s’améliore.

filet
image La solidité de ses banques : un des six principaux atouts de l'économie française selon l'OCDE
La solidité de ses banques est un des six principaux atouts de la France souligne l'OCDE dans son rapport sur l'économie française publié le 2 avril 2015. "Le système bancaire est solide et, contrairement à d'autres pays de la zone euro, l'offre de crédit ne semble pas limiter l'activité économique : la majorité de la demande de financement des entreprises paraît être satisfaite, même pour les petites et moyennes entreprises" détaille l'étude.
filet
image Apple comme une envie d’HSBC
En 2005, Steve Jobs dans son discours inaugural devant les étudiants de Stanford affichait son mépris pour les banquiers : manque de créativité, carrière stérile, travail pour le bonus… Autre temps, autres mœurs, le très sérieux« San Francisco Gossip » titrait cette nuit à la Une sur le rachat imminent de HSBC par la marque à la pomme.
filet
image Champagne à nouveau pour Crédit Mutuel
Crédit semble abonné aux prix et aux podiums. En 2014, il a été reconnu « Meilleur groupe bancaire français » par le magazine britannique World Finance et « Banque de l’année en France » par le magazine international The Banker. Cette année débute bien, pour la deuxième fois, Crédit Mutuel se place en tête des banques françaises du classement « The World’s Best Developed Markets Banks 2015 » de Global Finance.
filet
image Le marché immobilier en Île-de-France
Le Crédit Foncier livre son analyse du marché immobilier francilien (bilan 2014 et perspectives 2015). Il insiste sur une baisse des prix hétérogène en 2015.


filet
 
Rapido - toutes les rubriques en un clic
BNP Paribas et HSBC face aux faucheurs de chaises
Après les faucheurs d'OGM, les faucheurs de chaises ! En février, des militants ont saisi 7 chaises dans l’agence HSBC de Bayonne, en mars d’autres menaient une action similaire en réquisitionnant 5 chaises dans l’agence BNP Paribas de Paris Voltaire. Contrairement à BNP Paribas, HSBC a déposé plainte, lançant les polices de France et de Navarre à la poursuite des chaises. Toutefois mardi, deux des chaises réapparaitront.  Lire la suite
filet Les banques françaises dénoncent un nouvel alourdissement sans précédent de leur fiscalité
Les banques françaises dénoncent la décision du gouvernement, en l'absence de toute concertation préalable, d'augmenter à nouveau lourdement leurs impôts, en plus de l'augmentation de 900 millions d'euros votée dans le cadre de la loi de finance rectificative 2014.  Lire la suite
filet Vers la chute de la maison HSBC ? (3)
Avec un fichier client mis à la disposition de 140 journalistes, HSBC ne s’est pas fait que des amis et pas seulement dans sa clientèle. Sa position face au Département de la Justice US, est dégradée. En Grande-Bretagne, l’affaire prend un tour politique et David Cameron est inquiété. Nombre de gouvernements affichent une volonté d’enquêter plus avant. HSBC qui a connu une croissance fulgurante passant de 25 millions de clients en 1998 à 110 millions 5 ans plus tard, risque-t-elle une chute aussi rapide ?  Lire la suite
filet Aux États-Unis, ça passe ou ça casse (fin)
La bataille majeure pour la survie se déroulera aux USA, l’enjeu pour HSBC est de conserver sa licence bancaire. Il est important de rappeler, qu’aux USA, HSBC est une banque britannique donc étrangère.  Lire la suite
filet