mogo
barre de menu
image image  Fintech      filet noir

Crédit Mutuel Arkéa alléché par l’héritage

Vous êtes ici : Actualités :  finance  Fintech
filet flux RSS separateur partager facebook google live separateur envoyer a un ami separateur ecrire a qualisteam filet

Qualisteam | Vendredi 13 Janvier 2017

Crédit Mutuel Arkéa continue ses emplettes sur le marché des fintechs. La dernière entrée dans son panier est la plate-forme « masuccession.fr » spécialisée dans les droits de succession.

Tout d’abord un chiffre : 12.5 milliards, c’est la taille du marché annuel des frais de succession. Pour aborder ce marché, Olivier Noël et Arthur Jacquemin ont créé la Compagnie Française des Successions. Leur plate-forme masuccession.fr permet le calcul immédiat, gratuit et en ligne des frais de succession avec pour objectif de réduire, par anticipation, leur montant. La plate-forme promet de réaliser des économies potentielles significatives. Elle affirme permettre « à ses utilisateurs de bénéficier d’une réduction moyenne de 74 % de leurs frais de succession potentiels. »

Suivant l’institut BVA, sur 6 millions de Français concernés par les droits de succession, seulement 1 % en connaissent le montant, les séniors détenant plus de 60% des richesses du territoire.

Crédit Mutuel Arkéa annonce une prise de participation au capital de Masuccession.fr à hauteur de 18,3%. Cette opération, menée aux côtés de l’équipe dirigeante et de Business Angels (Damien Guermonprez et Philippe Loiseau). Masuccession.fr ambitionne de fournir un conseil digital expert et personnalisé à chaque situation familiale. La fintech vise 10.000 nouveaux clients à fin 2017 et la production de 1000 recommandations digitales.

A lire aussi :
Sept banques construisent une plateforme Blockchain
Crédit Mutuel et IBM France s’associent dans la monétique, les automates et les objets connectés
Crédit Mutuel Arkéa alléché par l’héritage


nouvellesrecherche inscription recherche

 
image Les banques françaises financent-elles les oléoducs de Trump ?

Partisan du démantèlement des lois protégeant l’environnement, Trump vient d’autoriser le redémarrage de la construction de deux oléoducs qui traversent, sans leur accord, le territoire des Sioux. Obama avait stoppé le projet suite à la révolte violente de 200 tribus d’amérindiens conduites par des Sioux et des protecteurs de l’environnement. Les banques françaises sont déjà engagées dans le financement d’un des projets pour plus d’un milliard de dollars. Accompagneront-elles Trump dans son combat idéologique ou comme certaines de leurs consœurs se retireront-elles du projet?
filet
image Mobilité bancaire : Société Générale lance son offre de transfert

Profitant de la mobilité bancaire instaurée par la loi Macron, Société Générale propose une offre à zéro euro pour tout particulier désirant transférer son compte bancaire vers la Société Générale.
filet
image Congé paternité : Mastercard propose de huit semaines

Mastercard se vante de mener depuis longtemps des combats pour plus de justice et d’équité comme la parité hommes / femmes, la promotion de la diversité ou la lutte contre les discriminations. Aujourd’hui, elle expérimente le congé paternité.
filet
image Crédit Mutuel et IBM France s’associent dans la monétique, les automates et les objets connectés

Ce partenariat entre Euro-Information, groupe Crédit Mutuel, et IBM France vise d’une part, à développer des offres innovantes et d’autre part à renforcer les liens commerciaux entre les 2 groupes.
filet
image L’AMF publie une étude sur les comportements des traders à haute fréquence

L’AMF propose une analyse descriptive de l’activité des acteurs du trading à haute fréquence sur les valeurs du CAC 40 : leur présence dans le carnet d’ordres, leur consommation de liquidité et leurs changements de comportement en période de stress intense.
filet