mogo
barre de menu
image image  Fintech      filet noir

Crédit Mutuel Arkéa alléché par l’héritage

Vous êtes ici : Actualités :  finance  Fintech
filet flux RSS separateur partager facebook google live separateur envoyer a un ami separateur ecrire a qualisteam filet

Qualisteam | Vendredi 13 Janvier 2017

Crédit Mutuel Arkéa continue ses emplettes sur le marché des fintechs. La dernière entrée dans son panier est la plate-forme « masuccession.fr » spécialisée dans les droits de succession.

Tout d’abord un chiffre : 12.5 milliards, c’est la taille du marché annuel des frais de succession. Pour aborder ce marché, Olivier Noël et Arthur Jacquemin ont créé la Compagnie Française des Successions. Leur plate-forme masuccession.fr permet le calcul immédiat, gratuit et en ligne des frais de succession avec pour objectif de réduire, par anticipation, leur montant. La plate-forme promet de réaliser des économies potentielles significatives. Elle affirme permettre « à ses utilisateurs de bénéficier d’une réduction moyenne de 74 % de leurs frais de succession potentiels. »

Suivant l’institut BVA, sur 6 millions de Français concernés par les droits de succession, seulement 1 % en connaissent le montant, les séniors détenant plus de 60% des richesses du territoire.

Crédit Mutuel Arkéa annonce une prise de participation au capital de Masuccession.fr à hauteur de 18,3%. Cette opération, menée aux côtés de l’équipe dirigeante et de Business Angels (Damien Guermonprez et Philippe Loiseau). Masuccession.fr ambitionne de fournir un conseil digital expert et personnalisé à chaque situation familiale. La fintech vise 10.000 nouveaux clients à fin 2017 et la production de 1000 recommandations digitales.

A lire aussi :
CNP Assurances investit dans MyNotary
Singapour et la France renforcent leur coopération dans le domaine des Fintech
Sept banques construisent une plateforme Blockchain


nouvellesrecherche inscription recherche

 
image CNP Assurances investit dans MyNotary

CNP désire investir 100 millions d'euros en cinq ans pour accompagner les starts-up innovantes. MyNotary, son 5ème investissement, est plateforme collaborative française de co-construction en ligne de contrats immobiliers.
filet
image Crédit Mutuel Arkéa alléché par l’héritage

Crédit Mutuel Arkéa continue ses emplettes sur le marché des fintechs. La dernière entrée dans son panier est la plate-forme « masuccession.fr » spécialisée dans les droits de succession.
filet
image Boursorama Banque lance la carte gratuite pour tous

La guerre s'accentue dans le secteur de la banque en ligne. Orange s'apprête à lancer une offre gratuite de banque en ligne, SFR suivra très probablement. Boursorama Banque, banque en ligne, souvent désignée comme la banque la moins chère, se devait de réagir
filet
image Brexit : et de trois pour Paris

Après le hard Brexit puis le soft Brexit, la gouvernance crépusculaire de Theresa May invente le Brexit sans accord, c’est-à-dire le saut de l’inconnu. Pendant que les négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne s’enrayent, les acteurs de la finance londoniennes peaufinent leur plan B : ouvrir des succursales en zone euro. Déjà trois structures optent pour Paris.
filet
image BNP Paribas s'engage pour la transition énergétique

Le groupe mène une double action, d'une part il cesse de financer les acteurs liés au gaz et pétrole de schiste ou issu des sables bitumineux. D'autre part il s'engage à financer de manière accrue le secteur des énergies renouvelables.
filet
 
Rapido - toutes les rubriques en un clic