mogo
barre de menu
image image  Assurance      filet noir

Création de la Fédération Française de l’Assurance

Vous êtes ici : Actualités :  assurance  Assurance
filet flux RSS separateur partager facebook google live separateur envoyer a un ami separateur ecrire a qualisteam filet

Qualisteam | Mercredi 13 Juillet 2016

La création de la Fédération Française de l’Assurance (FFA) marque la réunion au sein d’une seule organisation de la Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA) et du Groupement des entreprises mutuelles d’assurance (GEMA).

La Fédération Française de l’Assurance rassemble les entreprises d’assurances et de réassurance opérant en France, soit 280 sociétés représentant plus de 99% du marché. Elle sera le porte-parole de référence de la profession auprès des interlocuteurs publics, privés, ou associatifs en France comme à l’international.

En réalisant l'unification de leurs instances représentatives, les assureurs se dotent d'une organisation destinée à répondre à la diversité des défis qui les concernent, qu’ils soient réglementaires, numériques, climatiques, sociétaux.

Réuni ce jour au sein de la Maison de l’assurance, le Conseil exécutif de la Fédération Française de l’Assurance a procédé à la désignation, pour les trois prochaines années, de ses trois Vice-présidents :
► Pascal Demurger, Président de l’Association des assureurs mutualistes (AAM) et Directeur général du groupe MAIF,
► Jacques Richier, Président de la Fédération française des sociétés anonymes d’assurances (FFSAA) et Président-Directeur Général d'Allianz France,
► Pierre de Villeneuve, Président du Groupement Français des Bancassureurs et Président Exécutif de BNP Paribas Cardif.

Sur proposition des trois Vice-présidents, l’Assemblée générale de la FFA a élu Bernard Spitz Président de la Fédération Française de l’Assurance pour un mandat de trois ans.

Pour Bernard Spitz, Président de la Fédération Française de l’Assurance : « La création d’une Fédération unique témoigne du dynamisme de l’organisation professionnelle de l’assurance. La confiance qui m‘est accordée m'honore. Je veillerai tout au long de mon mandat, avec le soutien des équipes de la Fédération, à servir au mieux les acteurs de l’assurance et de la réassurance, à les aider à répondre aux besoins de leurs clients et sociétaires et à contribuer au rayonnement de notre profession en France comme à l’international. »

A lire aussi :
Allianz assure les voitures semi-autonomes pour moins cher
Amaguiz lance sa Protection Juridique
Ouverture du registre des intermédiaires d’assurance de Nouvelle-Calédonie


nouvellesrecherche inscription recherche

 
image Chine, les nouvelles routes de la soie - Le Réveil de la Force

« Tous les chemins mènent à Rome ». La ville éternelle dominait et gérait son empire grâce aux voies romaines. L’Espagne puis l’Angleterre étaient à la tête d’un empire sur lequel le soleil ne se couchait jamais. Leurs flottes gouvernaient les mers et unifiaient leurs territoires sur les cinq continents. Aujourd’hui, la Chine investit près de 1.000 milliards de dollars dans les nouvelles routes de la soie sur terre et sur mer.
filet
image Crédit Mutuel Arkéa alléché par l’héritage

Crédit Mutuel Arkéa continue ses emplettes sur le marché des fintechs. La dernière entrée dans son panier est la plate-forme « masuccession.fr » spécialisée dans les droits de succession.

filet
image Nomination à la direction de BNP Paribas Cardif

Fabrice Bagne prend la direction de BNP Paribas Cardif en France dont il assurera la responsabilité managériale et opérationnelle. Il dirigera les activités de BNP Paribas Cardif en France. Il reportera à Virginie Korniloff, Directeur Général Adjoint, Responsable des Marchés domestiques de BNP Paribas Cardif.
filet
image APRIL lance Easy Flotte pour sécuriser les permis de conduire des salariés

Depuis le 1er janvier dernier, les dirigeants ont l’obligation de dénoncer, au sein de leur entreprise, les salariés ayant commis une infraction au code de la route. Le retrait de permis entraine ...

filet
image La loi Macron dote la mobilité bancaire

Les Français sont très peu enthousiastes vis-à-vis de leur banque. 59 % estiment que leur banque pense de plus à elle qu’à eux. Seuls 21 % considèrent que leur banque les aide, nous enseigne une étude Boursorama – Opinion Way. Elle révèle que la loi Macron multiplie par 4 les intentions des Français changer de banque.
filet