mogo
barre de menu
image image  Cinéma      filet noir

BNP Paribas aux côtés de Luc Besson pour son nouveau space opéra

Vous êtes ici : Actualités :  mecenat  Cinéma
filet flux RSS separateur partager facebook google live separateur envoyer a un ami separateur ecrire a qualisteam filet

Qualisteam | Lundi 18 Janvier 2016

Vingt ans après « Le Cinquième Élément » Luc Besson lancera l’an prochain un nouveau space opera, « Valérian et la cité des mille planètes ». Inspiré de la série de bandes dessinées françaises Valérian et Laureline, on annonce un budget de 170 millions d’euros soit de loin le plus gros budget du cinéma français. BNP Paribas déclare être au côté du réalisateur.

« Valérian nous a véritablement passionnés car c’est une initiative audacieuse et son histoire nous projette dans le futur. Ce beau projet est parfaitement en ligne avec la volonté de BNP Paribas d’accompagner les créateurs et les entrepreneurs dans leurs grandes ambitions internationales », explique Jean-Laurent Bonnafé, Directeur général de BNP Paribas.

Depuis des années, Luc Besson envisageait de réaliser un film inspiré de l'univers de Valérian et Laureline. Le scénario était prêt en 2009, avant, Besson que ne reprenne à zéro son travail d'écriture. BNP Paribas s’associe à Luc Besson pour la création du plus grand film européen jamais réalisé. Cet engagement se traduit par un investissement de BNP Paribas dans le film, d’un montant de 10 millions d’euros. La banque obtient le statut de partenaire pour une durée de deux ans.

La Banque investit en fonds propres avec l’ambition est de conquérir les cinéphiles du monde entier. Elle va pouvoir offrir aux amoureux du cinéma en Europe des expériences exclusives et innovantes tout au long des étapes de la création du film jusqu’à sa sortie.

Pour débuter, BNP Paribas permettra à ses clients et prospects, dès janvier 2016, de rentrer concrètement dans l’univers de Valerian. 500 personnes en Europe vont pouvoir assister au tournage du film qui vient de débuter dans les studios de la Cité du Cinéma à Saint Denis. Le public pourra également assister à des avant-premières, accéder à des contenus exclusifs via une plateforme digitale ou profiter d’autres avantages via des offres commerciales spécifiques.

A lire aussi :
Huit films financés par Natixis Coficiné sont sortis en février
BNP Paribas aux côtés de Luc Besson pour son nouveau space opéra
Le Printemps du Cinéma revient, avec BNP Paribas


nouvellesrecherche inscription recherche

 
image CNP Assurances investit dans MyNotary

CNP désire investir 100 millions d'euros en cinq ans pour accompagner les starts-up innovantes. MyNotary, son 5ème investissement, est plateforme collaborative française de co-construction en ligne de contrats immobiliers.
filet
image Crédit Mutuel Arkéa alléché par l’héritage

Crédit Mutuel Arkéa continue ses emplettes sur le marché des fintechs. La dernière entrée dans son panier est la plate-forme « masuccession.fr » spécialisée dans les droits de succession.
filet
image Boursorama Banque lance la carte gratuite pour tous

La guerre s'accentue dans le secteur de la banque en ligne. Orange s'apprête à lancer une offre gratuite de banque en ligne, SFR suivra très probablement. Boursorama Banque, banque en ligne, souvent désignée comme la banque la moins chère, se devait de réagir
filet
image Brexit : et de trois pour Paris

Après le hard Brexit puis le soft Brexit, la gouvernance crépusculaire de Theresa May invente le Brexit sans accord, c’est-à-dire le saut de l’inconnu. Pendant que les négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne s’enrayent, les acteurs de la finance londoniennes peaufinent leur plan B : ouvrir des succursales en zone euro. Déjà trois structures optent pour Paris.
filet
image BNP Paribas s'engage pour la transition énergétique

Le groupe mène une double action, d'une part il cesse de financer les acteurs liés au gaz et pétrole de schiste ou issu des sables bitumineux. D'autre part il s'engage à financer de manière accrue le secteur des énergies renouvelables.
filet